Parquets, plancher et pose

Il est nécessaire avant tout faire la différence entre un parquet et un plancher :

Le parquet est un produit transformé en usine tel que les parquets semi-massifs ou stratifiés;
Le plancher est toujours à base de bois massif.

Ce qui surface le sol d’une pièce mais n’est pas destiné à être définitif est appelé un sous-plancher (comme, par exemple des panneaux de particule).

Le parquet stratifié

vendez-panneaux-de-fibres-moyenne-densite-mdf-4-31-mm-plaque
Des échantillons de parquet stratifiés.

Le parquet stratifié (ou QuickStep), dont l’épaisseur excède rarement 10mm, est composé, de bas en haut, d’une couche à base de plastique faisant office de pare-vapeur, empêchant de trop grands mouvement dimensionnels. Elle est surmontée du support, un panneau à base de fibre de bois, puis de la couche de finition décorative.

Le parquet stratifié est le plus répandu, entre autres grâce à son coût réduit et à sa relative facilité de mise en œuvre. Tout comme le parquet semi-massif, il est posé sur un tapis de 2 à 3 mm d’épaisseur, utilisé pour compenser les différences de niveau.img_20161004_154204

Il m’a plus souvent été donné de poser du parquet stratifié que du parquet massif, en général un produit de moyenne-gamme, en pose flottante.

Dans les deux cas, ces parquets ont été posés d’une pièce, d’un bout à l’autre de l’étage pour éviter les raccords peu esthétique à chaque baie de porte. La pose s’est souvent faite en plusieurs jours, entre autre à cause des découpes à réaliser.

Les lattes doivent être posées perpendiculairement à la longueur de l’ensemble des pièces, ce qui évitera de trop grands mouvements lors du séchage ou de l’humidification du parquet.

La méthode de découpe la plus efficace pour ce type de matériaux est la scie sauteuse, pour les petites comme pour les plus longues coupes.

uniclic-drawing-2-01La fixation des lattes en elles se font grâce au profil breveté par chaque marche. Il existe des jeux de cales à frapper pour encastrer ces lattes de parquet l’une dans l’autre; Attention néanmoins à enfoncer parfaitement les pièces : Trop peu et un espacement sera visible; Trop et le surfaçage se chevauchera. Dans les deux cas, l’eau de nettoyage pourrait s’y infiltrer et faire gonfler le parquet.


Le parquet semi-massif

parquet-semi-massif
Un exemple de parquet semi-massif.

Le parquet semi-massif est quand à lui composé, de bas en haut, d’une couche de même essence que la couche de finition mais de bien moindre qualité surmontée d’un bois bon marché dont les fibres sont perpendiculaires aux face et dos. Viens ensuite la couche de finition en bois massif, d’une épaisseur variable.

Il s’agit du parquet le plus agréable à poser et à l’usage.

Le parquet semi-massif est lui aussi posé sur un tapis de mousse, en pose flottante.

Étant donné la structure hydrophile du parquet, il convient de le laisser « se mettre à température » pendant plusieurs semaines dans la pièce où celui-ci sera mis en œuvre avant la pose.

La pose se fait comme celle du parquet stratifié, à la différence que pour reproduire la solidarisation des planches entre elles, nous avons utilisé de la colle blanche résistant à l’eau. Le parquet à ensuite été correctement coincé, pièce par pièce, pendant le laps de temps nécessaire au séchage de la colle.

Un jeu périphérique doit également être déduit, celui-ci sera dépendant de l’humidité relative et de son mouvement dans le bâtiment. Il convient également d’attendre le séchage complet du parachèvement (plâtre, cimentage,…) avant d’entamer la pose du parquet.

L’avantage de ce parquet est que s’il est abîmé, il peut être poncé pour éliminer les défauts. Il est également plus agréable à la marche, et plus chaud. Néanmoins, il demande un plus grand entretien que le parquet stratifié ordinaire.


Le plancher massif

plancher
Un plancher en chêne brossé.

Le plancher massif est le surfaçage de sol le moins répandu de nos jours, ses années de gloires se situant plutôt dans le courant du siècle passé.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de poser ce type d’ouvrage, mais il existe plusieurs méthodes. Il est en général posé directement sur le gîtage du bâtiment. Il y est soit posé librement, soit posé.

Il était en général posé dans les greniers ou autres pièces ne nécessitant pas de grandes finitions. Il s’agissait alors de voliges grossièrement clouées bout à bout sur le gîtage existant. Néanmoins, un plancher massif peut se révéler être un superbe ouvrage.

Tout comme le parquet semi-massif, il doit être mis à température dans la pièce où il sera mis en œuvre au moins pendant une année. Il sera ensuite posé, et dans le cas d’une pose flottante, un resserrage sera fait dans l’année qui suit la mise en œuvre.

Il existe une multitude de pose de plancher, la plupart étant les vestiges du passé, la plupart situé dans des bâtiments classés ou autres anciennes maisons de maître.

Rares sont les artisans aujourd’hui capable de reproduire à la perfection de tels chef d’œuvre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s