Montage d’une cuisine Ikea

Prologue

ikea-magasin-1050x612

J’ai décidé de documenter mon article sur le montage d’une cuisine de marque Suédoise très connue, Ikea, sur leur très bien réalisé Manuel de montage d’une cuisine Ikea.

Ikea est une entreprise suédoise crée en 1943 par Monsieur Ingvar Kamprad, dont le siège social se trouve à Leyde aux Pays-Bas (non loin de La Haye), spécialisée dans la conception et la vente au détail de d’éléments de mobiliers et d’objets de décoration.

L’avantage d’acheter sa cuisine chez Ikea est, comme je le dirais plus bas à maintes reprises, le rapport qualité/prix. En effet, les panneaux utilisés pour la fabrication des caissons de meuble sont plus épais (18 mm) que les principaux concurrents, ce qui confère à la cuisine une rigidité accrue. De plus, de nombreux systèmes existent pour faciliter grandement la mise en œuvre de leurs produits.


Mesurage et vérification de l’état des murs

Cette vérification d’usage se fait pendant le mesurage, lors de la conception de la cuisine.

En effet, celle-ci étant conçue sur mesure mais composé de meubles dont les dimensions sont standard, la cuisine doit être conçue sur base d’un plan rigoureusement précis de la pièce.

Les mesures à prendre sont :
– Les mesures de la pièce (hauteur, longueur des murs, angles s’il y en a,…);
– Les niveaux et aplomb du sol, des murs;
– La droiture des murs;
– La position des différents éléments de raccordement (électricité, eau, gaz);
L’idéal à la suite de cette étape étant de matérialiser la pièce ainsi que la cuisine dans un logiciel du type Google SketchUp.

On ne manquera pas de prendre note du matériau composant les murs.

murs


Montage des meubles

La première étape, et non la moindre, est de s’atteler au montage des meubles. Après avoir pris arrangement avec l’ami pour lequel j’ai effectué la pose de la cuisine, celui-ci a monté l’essentiel des meubles (quincaillerie comprise) avant la pose.

Le concept Ikea étant de permettre à leurs clients une économie d’argent en optimisant les coûts de production, la cuisine arrive emballée dans des cartons plats, et se monte à l’aide de goujons, tourillons et autres vis de serrage.

pose-quincaillerie

Monter un meuble Ikea seul peut se révéler extrêmement fastidieux; Il est généralement conseillé d’être en duo pour réaliser cette opération.

La quincaillerie de ce type de meuble est relativement simple à poser. Il est par contre important de noter que les tiroirs ordinaires sont fixés à fleur du meuble (image de gauche) et les tiroirs à l’anglaise (ou tiroirs cachés) sont fixés comme montré sur l’image de droite.


Note aux murs des emplacements des meubles

note-murs

Pour éviter toute erreur de placement et d’intempestivement avoir recours au plan, j’ai pris l’habitude de noter chaque emplacement de meuble au crayon sur le mur.

On peut aussi tracer un trait de niveau au mur pour la pose des différents rails de fixation des caissons. Attention toute fois à bien respecter les hauteurs (colonnes/meubles hauts et meubles bas) !

Nul besoin par contre de respecter l’image présentant ici le tracé précis de chaque meuble, ce qui de plus pourrait aboutir à des traits de crayons visible derrières certains caissons.


Pose au mur des rails de fixation

Sur le trait fraîchement tracé, on fixera le rail destiné au repos des meubles.

Ces profilés métalliques sont fournis en longueur de 2 mètres, et se découpent facilement à la disqueuse.

Le rail est fourni avec un système de cales métalliques destinées à serrer à coincer le rail à l’aide de la tête de la vis. Suivant le matériau utilisé dans le mur adjacent au rail, on utilisera plus ou moins de vis; J’ai personnellement apposé deux vis de 6,0 x 80mm par meuble (réparties également sur la longueur) dans un mur de blocs en terre cuite. J’ai utilisé pour ça des chevilles de 8 mm.

Le rail peut être posé d’une traite, mais il ne faudra pas oublier de laisser de la place pour le lave-vaisselle, électroménager ne se posant pas dans un caisson (450 ou 600 mm de largeur).

Attention à bien positionner le rail de niveau et à ne pas forer trop loin et passer au travers du mur !

rail


Réglage du niveau des meubles

Meubles assemblés et rails posés, il reste maintenant à clipser les pieds réglables à l’avant des meubles.

Ici, suivant la configuration de la cuisine, deux méthodes s’offrent à vous :

  • Vous possédez un ou plusieurs meubles de coins :
    Ceux-ci doivent être posés en premier, viennent ensuite les autres meubles;
  • Vous ne possédez pas de meuble de coins :
    Commencez par poser les colonnes (ou les meubles finals).

Lorsque tout les meubles sont posés, ils seront réglés de niveau. J’utilise pour cela un niveau de 1 mètre pour les meubles courts ou un niveau de 2 mètres pour les meubles plus larges.

Le réglage se fait en vissant ou dévissant les pieds, toujours en partant d’une arrête de niveau : Dans ce type de cuisine on réglera un côté du meuble de niveau par rapport au fond, puis la face par rapport au côté et ensuite le dernier côté par rapport à la face. La vérification du niveau se fait sur les diagonales du meuble.

Lorsque deux meubles côte-à-côte sont de niveau et parfaitement à fleurs, ils peuvent être fixés ensemble. J’utilise pour cela des vis de 3,5 x 30 mm.

meubles


Entailles des meubles

Suivant la position de l’appareillage électroménagers et des accessoires, il sera peut-être nécessaire de découper dans les montants des meubles, par exemple si la table de cuisson est à cheval sur deux caissons.

Cela ne pose aucun soucis pour autant que vous ne découpez pas dans les perçages destinés à fixer la quincaillerie, et que lors de la pose du plan, les montants soient solidarisés avec ce dernier.


Entailles des accessoires et de l’électroménager

dscn5933
Un feutre PicaDry et ses mines colorées

Viens ensuite l’entaillage de l’équipement de la cuisine dans le plan de travail, déposé sur une paire de trétaux, idéalement à l’extérieur si le temps le permet.

Le tracé se fait selon les mesures prises sur les-dit accessoires, en prenant en compte le chevauchement nécessaire, généralement de 5 mm.

La méthode la plus simple est d’utiliser un crayon avec une mine noire pour les plans clairs et une mine claire pour les plans foncés.

Certains cuisinistes utilisent de la bande-cache pour éviter les éclats; J’utilise pour ma part des lames adaptées et en bon état (lame à 48 dents sur ma scie plongeante, lame inversée sur ma scie sauteuse) produisant très peu ou pas d’éclats.

La découpe se fait d’une part à l’autre de l’entaille à la scie plongeante, la découpe finale à la scie sauteuse.

On en profitera pour entailler les éléments électriques dans les crédences.

Après les découpes, on apposera une bande de tape sur tout le pourtour de chaque coupes, ce qui empêchera l’infiltration d’eau dans le plan de travail.

Le plan de travail ainsi découpé étant très fragile, il convient de faire attention à ne pas briser celui-ci.

decoupe-plan


Pose des plans de travail

img_20151203_160836

Système de serrage de plans de travail

Les plans de travail seront déposés un à un sur les meubles et assemblés entre eux à l’aide de fixations expressément réalisées pour le serrage par en dessous du plan, comme montré sur la photo ci-contre.

dscn5937
Une vis dans un panneau aggloméré

Il s’agit d’un système D imaginé par un de mes professeur, composés d’un morceau de tige filetée sur lesquels sont visés deux écrous et deux fers plats percés. Le plan de travail sera fraisés pour y déposer ces fixations à mi-épaisseur. L’assemblage sera encollé à l’aide de colle résistant à l’eau et l’arasement serré.

Le plan de travail sera ensuite vissé dans les traverses des meubles, toujours par en dessous.

J’utilise pour ça des vis avec filet incomplet pour un serrage efficace, et pose une vis au mètre, à l’avant et à l’arrière du meuble, en plus de deux vis aux extrémités.


Pose des crédences

Les crédences entaillées sont présentées pour y passer les éléments électriques, après avoir préalablement couper l’électricité.

Les griffes de fixation des bloc-prises dans les blochets n’étant généralement pas assez grande que pour se fixer dans le blochet avec l’épaisseur de la crédence, il faudra généralement user d’ingéniosité pour la caler.

Dans la cuisine posée par mes soins, certaines tiennent à l’aide de points de colles sur le boîtier en plastique de la prise.

On replacera ensuite les différents caches, et l’électricité pourra être ré-enclenchée.


Pose et raccordement des électroménagers

Les plans et crédences posées, les électroménagers peuvent être posés et raccordés.

La plupart des appareils électroménagers comportent une méthode de pose qu’il est important de suivre pour une pose conforme et rapide.

La table de cuisson est impérativement reliée à un bornier électrique, fournissant du courant tri-phasé. Le lave-vaisselle doit se trouver sur un circuit électrique plus sensible aux pertes (30 mA au lieu de 300 mA). Le four doit également se trouver sur un circuit séparé, du fait de sa puissance (environ 3500 watts).

On peut également prévoir un circuit séparé pour le réfrigérateur, pour que celui-ci soit toujours alimenté, même en cas de coupure de courant dans la cuisine.

pose-electro


Pose et raccordement des accessoires

Les accessoires comme le mitigeur et l’évier contiennent un montage à réaliser. Je réalise le montage du siphon avant la pose dans le plan de travail, l’évier retourné sur une paire de tréteaux. L’évier doit contenir un plan de montage, une règle régissant l’ensemble étant que l’évacuation doit exclusivement se faire d’une pièce mâle vers une pièce femelle. L’évier peut ensuite être posé dans le plan, et raccordé.

pose-accessoires

Le mitigeur quand à lui comporte deux tuyaux flexibles ainsi que plusieurs éléments de fixation. Celui-ci doit comporter les instructions de montage, mais il convient d’avoir un joint entre le mitigeur et le plan de travail, ainsi que la bague de serrage sous le plan.

Le lave-vaisselle est généralement raccordé à l’arrivée d’eau froide, comme le côté droit du mitigeur. Cependant, cet appareil peut être raccordé à l’arrivée d’eau chaude, pour autant que la température de celle-ci ne dépasse pas la température mentionnée dans le mode d’emploi (généralement 55 à 65° C).

Il existe des joints à placer entre certaines pièces; Ils ne doivent surtout pas être oubliés.

Les écrous seront serrés de manière à ne pas laisser de fuites sans pour autant casser les filets. Les robinets d’arrêts seront ouverts à fond puis resserrés d’un tour. Cette manière de procédé évite que le robinet soit mis hors d’usage dans l’hypothèse où quelqu’un l’ouvrirait au lieu de le fermer (en cas de fuite, par exemple).


Découpe et pose des joues de finition et des fillers

Les joues de finitions sont les éléments apposés sur les côtés des ensembles de meubles. Ils sont de même couleurs que les façades, et sont généralement pré-découpées sur mesure. Dans le cas ou ils ne le seraient pas, les coupes s’effectuent toujours du côté du sol et du mur. Elles doivent ensuite être imperméabilisées à l’aide de colle à bois résistant à l’eau.

Les fillers sont quand à eux un élégant cache-misère, ils remplissent les trous laissés entre un meuble et un mur, entre deux meubles dans un angle,… Ils sont généralement alignés aux façades et fixés perpendiculairement sur un déchet de panneaux destiné à être vissé dans le montant du meuble attenant au filler.

filler

Dans le cas d’un mur courbe, on peut prévoir la découpe à appliquer à celui-ci en posant le filler contre le mur et en passant un crayon appuyé parallèlement au mur, de façon à tracer sur le panneau.

On en profitera ensuite pour poser la façade du lave-vaisselle selon la méthode fournie avec le lave-vaisselle ou la façade de celui-ci.


Pose des portes et tiroirs

reglage

La partie immobile de la cuisine fixée au mur, les portes et tiroirs peuvent commencer à être déposés dans les meubles.

Les portes se fixent dans un premier temps par deux griffes sur l’avant de l’embase fixée aux portes. Ensuite, une pression sur l’arrière de la charnière produira un déclic; La porte est fixée. L’opération est à répéter sur chaque charnière de chaque porte.

Les tiroirs quand à eux se fixent en les glissant sur les coulisses, en position fermée. Un appui sec sur la façade du tiroir, au niveau des coulisses, produira elle aussi un déclic, provoquant la fixation primaire du tiroir. Il faudra ensuite l’ouvrir et le refermer avec vigueur jusqu’à ce que le déclic entendu la première fois ne se produise plus.


Pose des plinthes

plinthes

Les plinthes sont, à mon sens, un des points faibles des cuisines Ikea,  celles-ci étant faites à base de PVC, induisant une grande flexibilité, une quasi-impossibilité d’avoir de belles coupes et surtout un visuel différent des façades.

Elles s’assemblent à l’aide de colliers sur les pieds des meubles, idéalement à un pied sur deux. Ikea ne fournissant malheureusement pas de moulures pour les angles, il est nécessaire de réaliser des coupes à 45° et de coller les longueurs de plinthes entre elles. Sous la colonne du frigo, une grille doit être apposée.


Finitions

La finition de la cuisine comporte plusieurs choses :

  • La pose des joints de silicones entre les plans et les crédences, autour des accessoires et appareils électroménagers, entre les fillers et les murs,…;
  • Le perçage et la pose des poignées (s’il y en a);
  • Le réglage des portes et des façades de tiroirs dans les 3 dimensions;
  • Le test des électroménagers (un cycle court de lave-vaisselle, faire chauffer la table de cuisson, le four, le four-microondes,…) et des accessoires (mitigeur : Chaud et froid,…);
  • La vérification, après l’étape précédente, qu’aucune fuite n’est présente;
  • Le nettoyage de la pièce.

 


13 réflexions sur “Montage d’une cuisine Ikea

  1. Bonjour,
    Merci d’avoir partager votre expérience et votre savoir-faire.
    Les informations sur les visses ( 6 x 80) et les chevilles (8) sont bien utiles.
    Cordialement

    J'aime

  2. Bonjour

    Merci pour ces informations complémentaires à la notice d’IKEA. Je me pose deux questions auxquelles vous auriez peut-être les réponses.
    La première est sur le réglage latéral des façades des tiroirs. Je n’arrive pas à voir comment bien aligner les tiroirs entre eux.
    La seconde est sur la fixation d’un lave vaisselle: je n’arrive pas à trouver l’explication pour le fixer solidement: quand on essaie de l’ouvrir le lave vaisselle va vers l’avant.

    Si vous avez les solutions, je prends…
    Merci

    J'aime

    1. Bonsoir,

      Je pense qu’il n’y a pas de réglages latéraux sur les façades de tiroirs Ikea… Si ce n’est que tirer une petite fois latéralement sur la façade afin de l’ajuster, il n’y a pas de solution.

      Le lave-vaisselle est normalement en appui sur ses 3 ou 4 pieds, s’il est réglé de niveau, sous le plan de travail, il devrait être maintenu.

      Bien cordialement,

      Thibault

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s