Pose d’un plan de travail

Prologue

kewlox_concept-02
Le système Kewlox

C’est dans le cadre du Service d’Entraide Local Amaytois que j’ai rencontré Léon, qui m’a demandé de réaliser la pose d’un plan de travail avec l’encastrement d’un évier, sur une base de meubles Kewlox.

money-go-roundLe Service d’Entraide Local, ou SEL, est une association les habitants de la ville concernée et de ses environs, qui souhaitent mettre certaines de leurs compétences au service des autres. Ainsi, l’entraide consiste en un échange de services, produits, savoirs ou biens, sur une base non marchande.

Le SEL n’est pas du troc car dans ce dernier, il s’agit d’un échange de bien de même valeur. Au SEL, la réciprocité se fait également mais pas nécessairement à la personne ayant rendu le service, elle peut se faire vis-à-vis de n’importe quel membre de la communauté.

La « monnaie d’échange » est appellée Épi. Un épi équivaut à une heure de travail, divisible et échangeable contre de la main d’œuvre ou un prêt de matériel.

Intéressé ? Visitez le site internet du SEL d’Amay, lancé en avril 2011, ou le site internet d’Amay En Transition qui fédère les services d’entraide citoyenne de ce type.

C’est donc dans cette optique que le travail effectué à été passé sous couvert du Service d’Entraide Local, pour éviter d’une part le coût d’une prestation sur un site d’économie collaborative bien connu, d’autre part du travail non-déclaré.

Ainsi, la pose du plan de travail et ses finitions serviront au Syndicat d’Initiative pour la réalisation d’un parterre fleuri – En collaboration avec les forces vives communales.


Prise des cotes et mise à dimensions

IMG_20180509_132549Le plan étant posé en deux parties côte à côte, je n’avais pas vraiment le droit à l’erreur. Pour un peu plus de difficulté, nous avons aligné les meubles aux joints des carrelages. En effet, un plan de travail ne formant pas un angle droit avec un mur est plus discret qu’un meuble dont la face n’est pas alignée au surfaçage du sol.

J’ai commencé par prendre les longueurs maximales de part et d’autre du retour dans le mur. J’ai ensuite coupé ce plan en longueur à ces dimensions moyennes.

La partie la plus longue du plan est afleurée au mur, j’ai donc réparti le jeu et reporté celui-ci de l’autre côté des murs. J’ai donc déligné les plans en fonction de cette mesure.

Enfin, j’ai pu évaluer où reprendre de la matière pour s’affleurer au mur, et également pour ajuster les longueurs de plan l’une à l’autre. Cela fait, j’ai collé mes plans l’un à l’autre à l’aide de colle de contact. J’ai ensuite vissé l’ensemble aux meubles.

 


Découpe de l’entaille de l’évier

IMG_20180509_141204

Pour se faire, il suffit de prendre les longueur et largeur de la base de l’évier, et d’y ajouter 3 à 4 millimètres de jeu. Ainsi, les dimensions d’encastrement de l’évier faisant 410 millimètres par 840, j’ai entaillé un rectangle de 415 millimètres par 845.

Le traçage se fait en parralèle de deux côtés, généralement à 50 millimètres des bords du plan pour éviter de le déforcer.

Le traçage des coins fait, il faut vérifier la concordance des diagonales; En effet, un quadrilatère aux angles droits possède des diagonales égales. Cela vaut pour n’importe quel assemblage ou découpes réalisées en menuiserie; La technique découle du Théorème de Pythagore, base de menuiserie également.

IMG_20180509_144135

Enfin, j’ai appliqué de la colle blanche sur le chant coupé avant d’y plaquer une épaisseur de tape pour hydrofuger le fragile chant du plan de travail. Il faut veiller à deux choses lors du placement du tape : Recouvrir l’épaisseur du plan de travail et garder un recouvrement suffisant sans que cela ne transparaisse sous l’évier posé.


Montage du siphon

IMG_20180509_163706

Le plus simple pour réaliser celui est de poser le siphon sur l’évier retourné sur des tréteaux.

Attention, l’assemblage des pièces est réalisé « à l’envers« , il faut donc veiller à orienter les pièces dans le bon sens pour éviter de perdre du temps en retirant l’évier pour réorienter l’évacuation.

Généralement, la bonde et le siphon sont fournis avec l’évier; Dans le cas où le siphon ne serait pas compris, je vous conseille d’en acquérir un.

Le siphon est une pièce sanitaire empêchant les remontées de gazs d’une partie à l’autre d’une canalisation, ce en maintenant immergée une partie de celle-ci.

Il faut veiller à poser correctement l’ensemble des joints et serrer à la main les bagues en plastique.

Le siphon monté, il suffit de retourner l’évier sur son entaille et de l’ajuster dans le jeu laissé précédemment. Cela fait, on peut poser l’évacuation, à l’aide de tuyaux en PVC renforcé collé, en gardant toujours une pente minimale d’environ 10 millimètres au mètre.


Finitions

Les finitions ici étaient surtout de vérifier l’étanchéité de l’évacuation de l’eau, ce qui se fait en laissant couler de l’eau chaude dans l’évier. La chaleur dilatant les matériaux, cela permet de resserrer les bagues et de vérifier la justesse des collages;

Le lave-vaisselle à été raccordé et testé;

J’ai également vérifié l’étanchéité des arrivées, réalisées par la firme Chauffage Pierre à Amay lors de la pose du mitigeur;

Enfin, j’ai nettoyé l’ensemble et ai tiré un joint de silicone pour le raccord entre le mur et le plan de travail.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s