Conception d’ameublement pour une buanderie

Prologuechasse-min.jpg

C’est dans une suite logique d’aménagement des locaux adjacent à la salle capitulaire où est conservée la Châsse de Sainte Ode et Saint Georges que j’ai été contacté par mes amis membres de l’association du Musée Communale d’Archéologie et d’Art Religieux d’Amay.

En effet, l’arrière-cuisine est devenue un lieu de passage régulier des visiteurs du musée pour leur permettre d’admirer la Châsse multi-centenaire dans son coffre de verre. De ce fait, cette pièce doit présenter un agencement efficace et neutre.


Prise des mesures

38488631_197176734487206_2337003258939179008_n

Quelques contraintes sont présentes, dont particulièrement le classement du bâtiment au Patrimoine Exceptionnel de Wallonie, empêchant ainsi de toucher à l’enveloppe du lieu sans l’autorisation expresse de la Commission des Monuments, Sites et Fouilles.

Aussi, il était nécessaire de pouvoir, dans ces meubles, caser deux poubelles, de la vaisselle et cacher un radiateur électrique non-utilisé, tout en s’ajustant au mieux à la configuration de la pièce.

Ci-à gauche, un croquis en vue du dessus de l’espace disponible pour les meubles – Qui était à rentabiliser le plus possible sans modifier l’agencement antérieur.Capture.PNG


Réalisation des plans

J’ai utilisé, comme à mon habitude, le logiciel de dessin SketchUp, dans sa version en ligne. Dans une optique de gain de temps, je n’ai ici dessiné que les meubles en détails, le restant étant marqué seulement en deux dimensions et non en relief.

Pour me faciliter la tâche, j’ai choisi de réaliser cet ameublement sur base de trois meubles, établis comme suit :

  1. Une demi-colonne de 926 mm de largeur avec 4 portes;
  2. Un meuble bas de 252 mm de largeur avec une porte;
  3. Un meuble de coin avec une porte et une fausse façade.

Les tablettes déposées étant arasées aux murs, les meubles ne possédant pas de socles, j’ai choisi de ne pas apposer de panneau de fond aux meubles, cela étant rendu plus ou moins superflu par l’affleurement des meubles, et peu utile vu ce qui y sera rangé.

Enfin, les panneaux vus seront des panneaux agglomérés mélaminés chêne français, les panneaux cachés de simples MDF de 18 millimètres d’épaisseur.

Ameublement buanderie du musée(6)

Détails de la pose au sol

Ameublement buanderie du musée(9)

Les meubles posent ici directement au sol, celui-ci étant constitué d’anciens carrelages en marbre et étant relativement droit.

Un joint de silicone neutre transparent donnera une belle finition et cachera les éventuelles cales d’épaisseurs destinées au maintien des meubles.


Détails du meuble de coin

Le meuble de coin est en fait un meuble bas ordinaire avec un pan coupé. Ainsi, il dégage un passage aisé à l’armoire située à côté de la série de meuble conçus dans cet article.

Il s’agit d’un meuble fragile car ne possédant pas de fond et dont les assemblages sont plutôt légers. C’est la tablette apposée sur celui-ci et entourant la tablette de fenêtre qui rigidifiera ici l’ensemble.

La façade la plus large est mobile et montée à l’aide de charnières de meubles permettant une ouverture de 165°, compensant ici l’angle de 45° entre le plan de la façade et la partie dormante du caisson.

L’autre façade, elle, sera fixe, la charnière nécessitant une base pour être fixée. Cela constitue ici une perte d’ergonomie dans le meuble de coin nécessaire au façonnage d’un pan coupé.


Détails de l’assemblage filler et plintheAmeublement buanderie du musée(10)

A côté de la porte menant à la salle capitulaire, des plinthes de 160 mm sont collées au mur. Les meubles n’ayant pas de socle, il sera nécessaire d’entailler le filler en conséquence, avant d’y apposer là aussi un fin joint de silicone.

Le filler quant à lui sera vissé depuis l’intérieur du meuble et empêchera les mouvements latéraux vers le mur.


Détail de l’affleurement des tablettes

Ameublement buanderie du musée(8)Il faudra ici être très vigilant lors du débit et de la pose des meubles pour que le désafleur entre la tablette du meuble et la tablette de fenêtre en marbre soit le plus réduit possible.

Il est un pari pris d’espérer que la tablette soit posée parfaitement de niveau, et pas conséquent s’ajusterait au panneau de finition des meubles, mais la Collégiale ayant été restaurée il y a quelques années, il n’est pas un espoir vain.


Bordereau de débit

Nbre

Désignation

Longueur

Largeur

Épaisseur

Partie vue ?

Remarques ?

1

Façade meuble coin

680

344

18

Face Aggloméré mélaminé

2

Façades meuble 2

680

249

Face Aggloméré mélaminé

2

Façades 1/2 colonne bas

680

454

Face Aggloméré mélaminé

2

Façades 1/2 colonne haut

340

454

Face Aggloméré mélaminé

1

Montant meuble coin – Droit

690

318

Face Aggloméré mélaminé

1

Montant meuble coin – Gauche

690

277

Face Aggloméré mélaminé

1

Montant meuble coin – Arrière

690

232

Non MDF 18

2

Montants meuble 2

690

250

Chant MDF 18

1

Montant 1/2 colonne – Droit

690

550

Face Aggloméré mélaminé

1

Montant 1/2 colonne – Gauche

690

500

Chant MDF 18

2

Traverses meuble coin

473

500

Chant MDF 18 + Coupe à angle

2

Traverses meuble 2

216

250

Chant MDF 18

4

Traverses 1/2 colonne

890

500

Chant MDF 18

1

Tablette meuble 1 et 2

821

600

Face Aggloméré mélaminé + Coupe à angle

1

Tablette 1/2 colonne

470

600

Face Aggloméré mélaminé

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s