Ameublement d’un escalier

Prologue

Les escaliers sont des pièces imposantes dans la maison, et parfois des endroits de rangement inexploités.

Je suis un fervent utilisateur du tiroir à sortie totale, élément permettant une vue directe de l’ensemble du contenu, et de là une plus grande ergonomie ainsi qu’une facilité d’utilisation. C’était ici l’idée générale de la conception de trois rangements sous les deuxième, troisième et quatrième marches d’une première volée d’escalier.


Conception des tiroirs

Ici, l’escalier séparant le hall d’entrée à la cave, deux données étaient importantes à prendre en compte :
– L’isolation phonique et plus particulièrement thermique;
– Les matériaux utilisés doivent résister à une éventuelle humidité.

Ainsi, j’ai conçu cet ouvrage en utilisant du panneau multiplex WPB pour assurer une bonne tenue dans le temps.

Le placement des tiroirs ainsi que des dormants peut se faire avec facilité et précision à l’aide d’un trusquin. Pour plus de facilité, je pré-fore les vis aux extrémités, ce qui permet de centrer facilement ma quincaillerie.

Enfin, cela fait, je peux placer mes façades, dans lesquelles sont préalablement détaillées des encoches pour permettre une prise en main facile : J’utilise des cales d’épaisseur pour me centrer. Ainsi, le jeu latéral est de 12,5 (coulisses) + 15 (recouvrement du montant dormant), soit 28 millimètres. Le jeu vertical est de 3 millimètres depuis le bas de la façade par rapport au bas du tiroir.

Tout cela fait, les bloc-tiroirs sont montés et maintenus assemblés grâce à des serres-joints. Les montants sont espacés de 13 millimètres à l’aide de cales d’épaisseur.


Placement sur chantier

Les montants sont alignés parallèlement au limon nuit, à 18mm de celui-ci (espacement générique permettant un alignement facile et un jeu équilibré), verticalement au nez de la marche supérieure et de niveau.

Le tiroir et ensuite le montant opposé seront placés à espacement égal, tandis que le montant est calé et fixé. L’espacement doit être égal devant et derrière; On peut utiliser une latte coupée à dimensions, pour se faire (ici, 728 + 2*12,5 = 753 +1 millimètres). Pour la tenue des cales, je cloue dans un premier temps l’ensemble, que je visse par la suite.

Il est indispensable que les tiroirs fonctionnent correctement… Sous peine de réglage. On peut également en profiter pour vérifier la fixation de l’escalier dans le mur – En effet, il devra dorénavant pouvoir soutenir jusqu’à 165 Kg de poids supplémentaire.

Si l’escalier est déjà usé, on peut amincir les bords des marches pour les rendre droites, et éviter des jours irréguliers disgracieux sous les marches.

Il ne reste plus ensuite qu’à isoler l’arrière de l’ouvrage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s