Menuiseries en kit

Prologue

La firme Ikea, en plein essor depuis quelques années et bien connue pour son principe de tout en kit à monter soi-même, pèse aujourd’hui beaucoup sur le monde de l’ameublement, voir de la construction.

Le principe est simple : Un meuble démonté est moins volumineux et demande moins de main d’oeuvre qu’un meuble pré-monté. Ainsi, les coûts de fabrication et de livraison sont réduits. Partant de ce constat, qui n’est pas le mien mais celui de Monsieur Ingvar Kamprad. Néanmoins le principe peut s’appliquer à mon domaine : La menuiserie.

Les faits sont en effet les suivants : Un ami avait besoin de séparer en deux une pièce pour des raisons acoustiques… À moindre coût.


Prise de dimensions

72387281_554787041954951_7577038315551981568_nJ’ai laissé au maître d’ouvrage la prise de dimensions; Il s’agit ici d’une baie rectangulaire dans un mur porteur de la maison.

En cas de doute, des diagonales de longueurs identiques montrent l’équerrage parfait d’un carré ou d’un rectangle.

Aussi, la profondeur importe peu ici, étant donné la réalisation de deux cloisons de profondeur inférieures à l’épaisseur du mur (2 x 83 mm, soit un SLS de 58 mm, un OSB de 12,5 mm et une plaque de plâtre de 12,5 mm).

Il est aussi nécessaire de connaître la nature des murs : On fixe différemment dans « du dur » que dans des cloisons légères. Ici il s’agissait de briques directement couvertes de plafonnage.

On peut éventuellement prévoir un joint de dilatation dans le parquet pour empêcher la transmission de bruits via ce dernier. On utilisera pour se faire un silicone ou une bande de mousse qui absorbera les vibrations.


Choix des matériaux

J’ai ici utilisé des matériaux standards pour concevoir les deux cloisons, à savoir :

  • Une ossature en bois rabotés de type SLS;
  • Une isolation minérale de type laine de roche;
  • Une structure portante en OSB3;
  • Un parachèvement en plaques de plâtre.

Ici, un rapide calcul m’amène aux quantités suivantes :

  • SLS : 8 pièces de 2,4 mètres, de sections 58 x 39 mm;
  • Isolation : Un ballot en 60 mm d’épaisseur (la quantité minimale disponible);
  • OSB : 5 pièces de 2500 x 675 mm;
  • Plaques de plâtre : 5 pièces de 2600 x 600 mm.

Mise à dimensions et fraisage en atelier

Après avoir découpé à dimensions mes longueurs de SLS, à savoir 4 lisses et 8 montants de respectivement 1425 mm (1430 – 5) et 2317 mm (2400 – 39*2 -5), j’ai marqué et fraisé ces derniers à l’aide de la formidable Festool Domino DF500.

En fraisant avec son réglage en hauteur au maximum, les dominos s’assemblent à quasi-mi-hauteur des pièces, ce qui confère une grande solidité à l’assemblage. Les réglages de l’alésage sont effectués comme suit : dans les montants, ce qui permet un collage solide; 1 pour les lisses, et offrir ainsi un peu de jeu au montage.

J’ai finalement collé ces dominos à l’aide de colle blanche dans les montants. Le serrage dû à la justesse du fraisage permet de ne pas avoir à serrer les assemblages.

Le même jeu (5 mm) est appliqué aux panneaux OSB et plaques de plâtre qui sont débités à l’aide de la scie circulaire Festool TS55. Je me suis permit ici d’utiliser une lame en fin de vie pour le débit d’une plaque de plâtre afin d’avoir des coupes droites.

Ensuite, un montage à sec en atelier permet de s’assurer des dimensions. Il y a peu d’erreurs possibles, il s’agit ici de couper à bonne dimensions, fraiser du bon côté des pièces, en respectant les marques d’établissement.

76609847_1456836917808302_7669551490201026560_o

L’avantage de cette méthode est que la cloison démontée tient peu de place, tant en atelier que sur chantier.


Montage sur chantier

Il s’effectue par le maître d’ouvrage sur base des pièces marquées par des signes d’établissement, selon les recommandations de mise en oeuvre, à savoir :

  • Collage des assemblages de pièces en bois massif à l’aide d’une colle blanche type D3/D4 ou polyuréthane;
  • Tenue de l’isolation par sur-dimension : Par exemple, pour une case de 1230×580, on utilisera un panneau de 1250×600, qui serrera et isolera correctement.
  • Fixation des panneaux OSB par un minimum de 4 points, correspondants aux 4 coins, à l’aide de vis de minimum 3,5 x 40 mm;
  • Fixation des plaques de plâtre par des points espacés de 300 mm dans les deux plans (horizontal et vertical).

Viendra ensuite un enduit et une peinture.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s